Conversation entre Ykone et le Financial Times

SHARE :

Le Financial Times Watches, édition spéciale Horlogerie & Joaillerie publie cette semaine une interview d’Olivier Billon, Président fondateur d’Ykone. Il y partage sa vision et son expertise sur l’influence marketing appliquées aux marques de luxe.

Depuis 10 ans, nous construisons le modèle économique de l’influence marketing et nous ne nous étions jamais posé pour contempler et apprécier le chemin parcouru. Milena Lazazzera, journaliste au Financial Times nous a donné l’opportunité de nous arrêter quelques instants pour un retour sur expérience.  

Olivier Billon a créé Ykone sur une intuition visionnaire qui s’est révélée pertinente ; les réseaux sociaux et les influenceurs (les blogueurs d’alors) avaient un rôle clé à jouer dans le futur des industries du luxe, de la mode et de la beauté. Chez Ykone, nous savons que nous devons notre succès à cette vision. Nous consolidons chaque la stratégie de l’entreprise comme nous élaborons les recommandations de nos clients. C’est ainsi qu’Ykone a gagné la confiance des plus grands groupes ; par la créativité, l’expertise et de solides convictions.

Il semble que nous tenions là une formule non pas magique mais efficace pour réussir à faire émerger les marques dont nous gérons la stratégie social media.

A l’instar de Kristina Bazan, créatrice de Kayture qui se souvient : “Quand j’ai dit à mon père que je voulais débuter un blog, kayture.com, il m’a demandé de monter un business plan incluant des réunions de reporting mensuels, un monitoring précis pour mesurer mes progrès et faire de ce blog le début d’une carrière.

Cet article montre la façon dont Ykone participe à la création du futur de la publicité. Il ne s’agit plus de placement de produit basique, mais d’histoires de marques, de créativité et d’un usage intensif et éclairé de la technologie.

Découvrez ici l’intégralité de cette notre histoire dans le numéro spécial du Financial Times Horlogerie & Joaillerie. 

event